Geschichte der friedensbewegung: Mit berücksichtigung der zweiten Haager friedenskonferenz

Portada
E. Ebering, 1907 - 104 páginas
0 Opiniones
Las opiniones no están verificadas, pero Google revisa que no haya contenido falso y lo quita si lo identifica
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 57 - A vaincre tant de fois mes forces s'affaiblissent : L'État est florissant, mais les peuples gémissent ; Leurs membres décharnés courbent sous mes hauts faits Et la gloire du trône accable les sujets.
Página 91 - Convention pour l'adaptation à la guerre maritime des principes de la Convention de Genève.
Página 31 - En présence des déclarations pacifiques des Parlements anglais et italien, qui, bien loin de demander l'augmentation des charges militaires, en ont demandé la réduction, la Société allemande de propagande pacifique considère que la nation allemande doit donner une preuve de son amour de justice et montrer comment elle comprend sa véritable mission de progrès et de lumière. „En conséquence, elle adresse une pétition au Reichstag, pour engager le gouvernement à établir un tribunal arbitral,...
Página 89 - Acceptation, en principe, de l'usage des bons offices de la médiation et de l'arbitrage facultatif, pour des cas qui s'y prêtent, dans le but de prévenir des conflits armés entre les nations ; entente au sujet de leur mode d'application et établissement d'une pratique uniforme dans leur emploi.
Página 52 - Professeur de Droit Naturel, et de Droit des Gens au Collège de France; Président de la Société Française des Amis de la Paix, 32, Rue de Boulogne, Paris.
Página 39 - Monsieur, agréer cet essai comme une marque de ma reconnaissance et de la haute considération avec laquelle j'ai l'honneur d'être, Monsieur, Votre très humble et très obéissant serviteur.
Página 32 - ... la justice et montrer comment un peuple comprend sa véritable mission de progrès et de lumière. Ils adressent en conséquence au Reichstag une pétition pour engager le gouvernement à établir un tribunal arbitral, qui puisse se mettre en rapport avec les gouvernements d'Europe et d'Amérique, dans le but d'arranger les différends entre les nations. On pourra ainsi arriver à voir une paix assurée de tous côtés, et mettre fin à l'anarchie intérieure du monde qui a régné jusqu'à présent....

Información bibliográfica