Les Juifs russes: Extermination or émancipation?

Portada
Librairie, 1903 - 184 páginas
0 Opiniones
Las opiniones no están verificadas, pero Google revisa que no haya contenido falso y lo quita si lo identifica
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 61 - En 1893, le gouvernement envoie la circulaire suivante : < Sans vérifier en détail les droits des Juifs domiciliés en votre gouvernement, je prie Votre Excellence de faire émigrer dans le territoire tous les Juifs qui ne possèdent pas le droit de séjour. » En vertu de cette circulaire, les gouverneurs ont délogé 300.000 Juifs d'un seul coup.
Página 137 - C'est là une loi historique; toute notre civilisation et tout notre développement social ne la confirment que trop. Le Juif, à cet égard, ne se distingue pas des autres races. Le dur labeur de la glèbe est de ceux auxquels l'homme ne se remet plus, une fois qu'il l'a quitté. Le Juif n'en aurait même pas toujours la force...
Página 180 - Territoire, pourrait bien s'étendre à la Russie, à la Pologne, à l'Autriche, à l'Allemagne, à l'Europe tout entière. Tua res agitur. C'est en chrétienté, c'est au nom d'une religion chrétienne que se commettent ces horreurs. « De pareilles cruautés, a écrit l'évêque de Londres, exécutées au nom de la religion, sont une tache pour toute religion et principalement pour le christianisme (1). » En persécutant les juifs, le christianisme se montre à la fois oublieux de ses origines...
Página 9 - scientifiques, principalement à l'astronomie et à la médecine. Les Juifs sont généralement préposés à la rentrée des impôts ; ils parviennent souvent à l'aisance et à la considération ; égaux des hommes libres, ils leur commandent même par endroits. Aucune coiffure particulière, aucun signe apparent ne les distingue des chrétiens; ils sont soldats, ils portent l'épée, bref, ils vivent sur un pied d'égalité complet avec les autres habitants du royaume.
Página 176 - ... tendances ont été représentées par des hommes supérieurs : la politique intérieure de l'Empire des tsars a sans cesse oscillé entre elles. On souhaite passionnément, dans l'intérêt de l'humanité, de la justice, de la Russie elle-même, que le courant européen l'emporte dans ce règlement de la question juive; et en soumettant à nouveau à l'opinion publique de l'Europe cette question si douloureuse, c'est en même temps à la Russie, à ce qu'il ya de meilleur en Russie, que l'on...
Página 144 - Les colons russes s->nt bien mieux outillés que les paysans chrétiens qu1 ne possèdent pas toujours une bonne charrue... En comparant les colonies juives avec les villages chrétiens les plus prospères de la région, les preuves sont décisives en faveur de la bonne exploitation rurale par les colons juifs.. . Si nous considérons, continuent les enquêteurs, toutes les difficultés et les misères qui ont accablé les premiers colons, nous pouvons affirmer qu'ils ont résolu d'une manière plus...
Página 180 - ... des règlements et organiser la lutte contre la traite africaine, que des sociétés surgissent de toute part pour protéger les animaux eux-mêmes, comment pourrait-on se taire devant les iniquités criantes qui accablent en Russie tant de pauvres gens, coupables seulement d'être juifs?
Página 181 - LHROY-BEADLIEU, on leur dispute le morceau de pain de seigle qui est leur seule nourriture. Des malheureux auxquels on ne peut pas même reprocher l'apparence d'un délit, sont impitoyablement chassés du sol où ils sont nés. Dans leur propre patrie, dans le pays dont ils supportent toutes les charges et auquel ils fournissent chaque année plus de 12,000 soldats, ils sont traqués, envoyés d'étape en étape, à l'égal des voleurs et des assassins.
Página 175 - II n'ya qu'un remède à la situation, c'est le régime d'égalité pour les Juifs, l'abolition des lois d'exception, la bienveillance inscrite dans la loi et qui, de la loi, passera dans les mœurs. » Mais M. Pobiedonostseff se fâcha au nom du Saint-Synode. Il dit : « Un tiers des Juifs se convertira, un tiers émigrera, le reste mourra de faim. » Et grâce à lui, les lois de mai restèrent en vigueur. 10. Les lois de mai eurent pour résultat immédiat une recrudescence des massacres.

Información bibliográfica