Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

2o Les quelques colorants du même groupe entre lesquels les tableaux annexés permettront d'effectuer une séparation définitive.

Voir Tableaux suivants).

Le colorant ainsi déterminé, il ne reste plus qu'à vérifier les quelques réactions qui peuvent lui être spéciales et qui sont indi-. quées dans les tableaux (telles que l'action des alcalis, teintures sur fibres ou sur tissus mordancés.....).

F. BORDAS.

MÉTHODE ANALYTIQUE

Les colorants dont le Service des Douanes peut avoir à s'occuper se présentent sous trois formes principales:

1° Colorant pur se rapportant à l'un des 18 groupes repris au nouveau tarif (no 294 du tarif).

2o Matières colorantes en pâte renfermant au moins 50% d'eau (no 294 du tarif).

3° Matière colorante ajoutée à divers produits (couleurs en pâte, couleurs non dénommées, encres à écrire, à dessiner ou à imprimer) dans une proportion excédant parfois 3 % (nos 309, 310, 299 et 299 bis).

Dans les trois cas la détermination doit se faire sur le produit pur et sec. Il y aura donc lieu soit de sécher le produit, soit pour le paragraphe 3 d'extraire le colorant par un solvant approprié (alcool ou alcool acide) (1). Il convient en outre de s'assurer qu'il s'agit d'un produit unique et non d'un mélange de colorants, auquel cas il y aurait lieu de les séparer par différence de solubilité dans divers solvants. Le colorant étant ainsi isolé, on procédera à sa détermination.

1° DÉTERMINATION DE LA CLASSE DU COLORANT

Faire une solution aqueuse aux 3/10.000 du produit:

a) Essayer tout d'abord l'action de l'HCl à froid puis à l'ébullition: un grand nombre de dérivés des di et triphénylméthane sont décolorés et il y aura lieu de tenir compte de cette indication qui peut fausser en apparence les résultats du SnCl3.

b) A 5cc de solution aqueuse ajouter 1c HCl et 1 à 2cc de SnCl2 à 10% environ; on laisse reposer quelques minutes : les monoazoiques

(1) Toutefois, au cas où la proportion de colorant n'excéderait pas 3/., il suffit de se borner à comparer une solution au 1/100 du produit avec une solution du colorant pur se rapprochant le plus de l'échantillon (cette solution doit être aux 3/10.000 pour correspondre à la précédente).

et un certain nombre de colorants d'oxazines et thiazines se décolorent dans ces conditions.

Au cas où la coloration persisterait, chauffer progressivement jusqu à l'ébullition : les colorants nitrés, nitrosés, azoïques, hydrazoniques et les dérivés de la quinone-imide et de l'indigotine sont réduits.

Toutefois, un certain nombre d'indulines prennent une coloration violette ou vert sale qui ne disparaît que très incomplètement par une nouvelle addition de SnCl3 + HCl.

On obtient ainsi une différenciation en composés réductibles (R) el composés irréductibles (I).

a) Pour les composés réductibles, on laisse refroidir et saturer l'HCI par de l'acétate de Na (il arrive souvent que l'addition d'acétate de soude provoque la recoloration des composés décolorés par HCI, c'est ce qui se passe pour beaucoup de verts et violets du phényiméthane tandis que les jaunes restent en général décolorés) puis on réoxyde soit à l'air, soit de préférence à l'eau oxygénée nous préférons cette dernière au perchlorure de fer dont la coloration propre ne permet pas de se prononcer dans le cas de colorants jaunes et se superpose aux bleus et aux violets donnant une teinte indécise. On obtient ainsi la séparation en colorants :

RÉDUCTIBLES NON RÉOXYDABLES Rn.

Nitroso. Nitro. Azo.

[blocks in formation]
[ocr errors]

[blocks in formation]

Et réductiblES RÉOXYDABLES R。.

[ocr errors]

Oxazine. Thiazine. Induline. Safranine. InDe la classe à 300 fr.

b) Les composés irréductibles seront séparés en :

IMIDO CARBOQUINONIQUES In.

Amido-Phenylméthane. Acridine. Quinoléine. Thiazoliques.

Phénylméthane.

[ocr errors]
[blocks in formation]

selon que les alcalis caustiques le décolorent ou augmentent la colo

ration.

Au point de vue du tarif, ces deux groupes de colorant rentrent dans la classe à 300 francs à l'exception des colorants thiazoliques (à 200 fr.). Ces derniers sont faciles à distinguer: ce sont des colorants imido-carboquinoniques acides (leur solution additionnée de potasse et traitée par l'éther donne une solution éthérée incolore n'abandonnant rien à l'acide acétique). Ils teignent le coton à l'ébullition qui les différencie des quinophtalones, fuschines et rhodamines sulfonées.

се

2o DÉTERMINATION DE LA NATURE DU COLORANT

Prendre une très faible quantité du colorant (10 à 20 milligr.) et la mettre dans un tube à essai de 100 parfaitement sec:

Verser avec précaution 3 à 5 SO+H2 pur à 66°, noter la coloration et le cas échéant la nature du gaz qui se dégage (H2S, HCI, SO2). Attendre quelques minutes pour que l'action soit terminée, puis ajouter peu à peu et en observant une centaine de centim. cubes d'eau.

Il arrive que pour certains composés, la couleur change au fur et à mesure de la dilution (par exemple les verts de triphenylmethane).

Dans d'autres cas, la dilution précipite, mais il peut arriver que la précipitation soit très lente, aussi convient-il d'attendre deux et même trois heures avant de noter définitivement le résultat.

En se reportant au tableau II, il est désormais facile de déterminer la classe à laquelle appartient le colorant examiné et, en se reportant aux tableaux suivants l'on déterminera le colorant lui-même.

Nous donnons ci-dessous le tableau de correspondance des classes aux numéros qui figurent dans les tableaux:

1 Dérivés nitrés (Rn).

2 Dérivés azoxyques (R).

3 Mono et poly-azoïques (Rn).

4 Composés hydrazoniques ou de la pyrazolone (Rn).
5 Dérivés nitrosés ou de la quinone-oxime (Rn).

6 Composés oxyquinoniques (Anthracène) (R„).
7 Dérivés des di et triphénylméthane (In et l。).
8 Dérivés de la quinone-imide (R.).

9 Dérivés de l'indigotine (R.).

10 Oxycétones et xanthones (In).

11 Dérivés de la quinoléine et de l'acridine (In).

12 Composés thiobenzènyliques ou thiazoliques (In).

13 Composés mal définis y compris les colorants au soufre.

Les dérivés du Stilbène ne se trouvent pas dans cette liste, cela tient à ce qu'ils consistent en dérivés nitrés ou azoïques et que le procédé analytique les fera classer dans l'un ou dans l'autre de ces groupes qui d'ailleurs sont soumis aux mêmes droits de douane.

BIBLIOGRAPHIE

SEYEWETZ et SISLEY. Chimie des matières colorantes artificielles (Masson, éditeur 1896).

G. SCHULTZ,

Farbstofftabellen (Anastaticher neudruck 1919),

[ocr errors]
[merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors]
« AnteriorContinuar »