La Convention de Genève du 22 août 1864 et les sociétés de la Croix rouge

Portada
Belinfante, 1902 - 47 páginas
0 Opiniones
Las opiniones no están verificadas, pero Google revisa que no haya contenido falso y lo quita si lo identifica
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 26 - Les habitants du pays qui porteront secours aux blessés seront respectés et demeureront libres. Les généraux des Puissances belligérantes auront pour mission de prévenir les habitants de l'appel fait à leur humanité et de la neutralité qui en sera la conséquence. Tout blessé recueilli et soigné dans une maison y servira de sauvegarde. L'habitant qui aura recueilli chez lui des blessés sera dispensé du logement des troupes, ainsi que d'une partie des contributions de guerre qui seraient...
Página 23 - Que la neutralisation soit proclamée, en temps de guerre, par les nations belligérantes pour les ambulances et les hôpitaux, et qu'elle soit également admise, de la manière la plus complète, pour le personnel sanitaire officiel, pour les infirmiers volontaires, pour les habitants du pays qui iront secourir les blessés, et pour les blessés euxmêmes.
Página 39 - La population d'un territoire non occupé qui, à l'approche de l'ennemi, prend spontanément les armes pour combattre les troupes d'invasion sans avoir eu le temps de s'organiser conformément à l'article premier, sera considérée comme belligérante si elle porte les armes ouvertement et si elle respecte les lois et coutumes de la guerre.
Página 35 - Les évacuations, avec le personnel qui les dirige, sont couvertes par la neutralité. 13 Le personnel des hôpitaux et des ambulances, — comprenant l'intendance, les services de santé, d'administration et de transport des blessés, ainsi que les aumôniers, et les membres et agents des sociétés de secours dûment autorisées à seconder le personnel sanitaire officiel, — est considéré comme neutre lorsqu'il fonctionne, et tant qu'il reste des blessés à relever ou à secourir.
Página 34 - ... 3° Garantir aux individus faisant partie du personnel sanitaire la conservation de leur traitement, pendant leur séjour chez l'ennemi. < 4° Mettre le personnel des sociétés de secours au bénéfice de la neutralité.
Página 35 - ... personnel des hôpitaux militaires et des ambulances de campagne, ainsi que les membres des Sociétés de secours admis par les autorités militaires sur le théâtre de la guerre...
Página 21 - La militarisation des troupes de l'administration est l'un des bons résultats de nos grandes guerres. Ne reculons pas d'un siècle en ramenant sur le champ de bataille des éléments étrangers à l'armée
Página 21 - II ne paraît pas admissible, en effet, du moins au point de vue de l'organisation de l'armée française, qu'un comité composé de personnes étrangères à l'armée puisse s'immiscer dans le service de santé militaire...
Página 15 - Cauwès, L'extension des principes de la convention de Genève aux guerres maritimes, 1899 ; Contuzzi, La protezione dei naufraghei dei feriti nelle guerre maritime, 1905 ; T.

Información bibliográfica