Sociologie de l'engagement libertaire dans la France contemporaine: socialisations individuelles, expériences collectives et cultures politiques alternatives

Portada
ANRT, 2008 - 760 páginas
0 Opiniones
Le militantisme libertaire est une forme d'engagement dans des organisations dépourvues de hiérarchie, autonomes des partis et de l'Etat et pratiquant l'action directe. A travers l'étude des socialisations successives des militants, cette thèse analyse la formation et le renforcement de leurs dispositions à l'investissement dans un groupe libertaire ainsi que leur acquisition progressive d'une culture et d'un rapport au politique spécifiques. Ces socialisations contribuent à faire s'éloigner les militants anarchistes et les activistes de la gauche radicale et alternative, qui développent des conceptions différentes de l'action politique et ses finalités. Anarchistes et radicaux se retrouvent dans des identifications collectives divergentes qui rendent difficile leur collaboration. Leur engagement, potentiellement éphémère et largement affranchi des contraintes collectives, traduit un rapport au groupe qui est lui aussi clairement lié à une culture spécifique et distincte.

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Información bibliográfica