Noir procès: offense à chefs d'État

Portada
Arènes, 2001 - 382 páginas
0 Opiniones
Trois Présidents africains, Omar Bongo (Gabon), Denis Sassou Nguesso (Congo-Brazzaville), et Idriss Deby (Tchad), ont porté plainte pour "offense à chef d'Etat étranger" contre l'auteur et l'éditeur du livre Noir silence. Comme un boomerang, ce procès est devenu le leur, celui de leur protecteur, Jacques Chirac, et celui d'un système, la Françafrique. Un débat contradictoire a eu lieu. Après trois jours d'audiences, la Justice française a rendu son verdict. Pour la première fois depuis 1881, et plus de quatre cents procès pour "offense à chef d'Etat", les prévenus ont été relaxés. Tous ceux qui refusent les liaisons mafieuses de la République dévoreront ce script intégral des échanges, parfois stupéfiants, où chaque dialogue sonne juste. Ces mots porteront loin, en France et en Afrique.

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Contenido

Avantpropos
11
Audience du 6 mars 2001 Tchad
159
Audience du 7 mars 2001 Gabon
263
Derechos de autor

Otras 2 secciones no mostradas

Términos y frases comunes

Información bibliográfica