Né quelque part

Portada
Hachette Littératures, 2005 - 332 páginas
0 Opiniones
En 1972, au programme de Georges Brassens à Bobino, un jeune homme de 23 ans chevelu et barbu enchaîne : " San Francisco ", " Education sentimentale ", " Mon frère ", " Parachutiste "... En quelques mois, Maxime Le Forestier vend un million et demi d'albums et devient la figure de proue des lycéens et des étudiants, post-soixante-huitards et hippies. Véritable phénomène, pendant quatre ans, il sillonne la France des salles de concerts, distribuant ses vers sentimentaux et engagés. La reconnaissance est flagrante, colossale, effrayante. Mais le succès parfois fait la moue, Maxime Le Forestier l'apprend à ses dépens. D'une traversée du désert de dix ans, il sort grandi grâce à un titre, un tube qui aura marqué l'année 1987. Avec " Né quelque part ", le chanteur inaugure une seconde carrière aussi éclatante que la première. Ni passéiste ni nostalgique, avec la simplicité qui le caractérise, Maxime Le Forestier se livre dans cet ouvrage en forme de longue conversation. De son enfance à aujourd'hui, la vie d'un chanteur vue des coulisses.

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Otras ediciones - Ver todas

Información bibliográfica