Le Refus de parvenir

Portada
Indigène - 43 páginas
0 Opiniones
Ce texte se lit comme on fait l’école buissonnière, en galopin heureux d’échapper aux dogmes de notre temps : la compétition de tous contre tous, l’esclavage salarial, les distinctions sociales et « promotions de tous ordres qui supposent un compromis avec soi-même et une compromission avec autrui ». L’auteure y relate les débats menés avec ses camarades pendant l’année 2013 sur le thème du « refus de parvenir », formulé au début du XXe siècle par l’enseignant libertaire Albert Thierry comme le refus « de vivre et d’agir pour soi et aux fins de soi ». Une exigeante éthique de vie dont les héros et héroïnes inlassables, d’hier et d’aujourd’hui, sont moins rares et plus déterminés qu’on ne pense.

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Acerca del autor (2014)

Historienne, éditrice et essayiste, Marianne Enckell anime depuis 1963 le Centre international de recherches sur l’anarchisme – une des plus grandes bibliothèques spécialisées du monde dans ce domaine – à Lausanne, où elle vit.

Información bibliográfica