Confession (1857)

Portada
L'Harmattan, 2001 - 335 páginas
0 Opiniones
Dans l'introduction originale de l'édition Rieder, Fritz Brupbacher écrivait : " La vie de Bakounine est un roman ; un roman qui (...) a fait l'obJet de recherches infatigables. L'existence de Bakounine a inspiré plus d'un écrivain ; Tourgueniev et Dostoïevski l'ont utilisée dans leurs romans, tandis que Ricarda Huch, grande romancière allemande, a écrit un Bakounine. " Sous cet aspect anecdotique et proprement livresque se révèle la personnalité de l'auteur de Confession. Ce texte de 1857 met en scène un homme traqué, obligé d'écrire à l'intention du tsar une autobiographie édulcorée, sorte de plaidoyer destiné à attirer sur soi la clémence de sa Majesté Impériale. Rien à voir donc avec le théoricien de L'Etat et I'Anarchie, figure décisive des revendications libertaires ; s'élabore plutôt devant nous le portrait complexe d'un politicien déchu, flattant l'ennemi tout en s'efforçant de respecter la vérité.

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Otras ediciones - Ver todas

Información bibliográfica